Accueil » Press » l’Institut Européen du Cuivre révèle les lauréats du concours international 2015
Communiqués de presse

l’Institut Européen du Cuivre révèle les lauréats du concours international 2015

L’Institut Européen du Cuivre dévoile aujourd’hui les gagnants des European Copper in Architecture Awards 2015. Pour la 17e édition de ce concours mettant le cuivre en architecture à l’honneur, ce sont les bureaux du joaillier Trollbeads à Copenhague au Danemark, réalisés par BBP Arkitekter qui remportent le 1e prix. Leur bardage de cuivre doré, perforé et articulé rythmant la façade du bâtiment a particulièrement séduit le jury. Prix coup de cœur du public, la maison « unifamiliale » (Belgique), réalisée par les architectes Graux & Baeyens, dépoussière le pavillon classique de banlieue grâce au cuivre brut. Enfin, trois mentions spéciales récompensent cette année des typologies de bâtiments peu fréquentes dans les palmarès internationaux : un gymnase (Autriche) par Dietger Wissouning Architekten, une gare maritime par Marge Arkitekter (Suède) et une tour d’immeuble (France) de Benoît Jallon et Umberto Napolitano de l’agence LAN. En apportant esthétisme et durabilité aux bâtiments les plus insoupçonnés, le concours démontre, une fois de plus, l’influence du cuivre dans l’architecture contemporaine. Les lauréats sont à retrouver sur www.copperconcept.org.

La joaillerie danoise Trollbeads

Sublimer les bâtiments du quotidien : mot d’ordre du palmarès 2015

L’édition 2015 des European Copper in Architecture Awards 2015 couronne la Trollbeads House à Copenhague, signée par le cabinet BBP Arkitekter. Aux côtés de cet immeuble de bureaux, le jury a décerné trois mentions spéciales  récompensant la tour Euravenir (Lille, France) de l’agence LAN, le gymnase Saint-Martin (Villach, Autriche) par Dietger Wissouning Architekten et la gare maritime de Stockholmn (Suède) par Marge Arkitekter. Le public a été également consulté : il a décerné le prix Choix du Public à la maison unifamiliale en Belgique réalisée par les architectes Graux & Baeyens.

Olivier Tissot, directeur des programmes France pour l’Institut Européen du Cuivre, explique : « Bureaux démodés, gymnase souvent banalisé, gare maritime perdue dans la masse… Tous les projets ont utilisé le cuivre pour sublimer ces bâtiments du quotidien, en leur donnant une véritable identité ».

Ainsi, la Trollbeads House a été rénovée grâce à des volets amovibles en cuivre, « une réponse unique et puissante à son contexte urbain » selon le jury, qui a également souligné le travail de Marge Arkitekter à l’origine des nouveaux bâtiments de la gare maritime de Stockholm : « Respectueux de leurs voisins historiques, les bâtiments ne font pourtant aucune concession architecturale et s’ajoutent immédiatement à l’héritage de la ville grâce à l’utilisation judicieuse du cuivre comme revêtement et ornement ».

Partager: 

En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour plus d’information suivez ce lien.

Accepter