Accueil » Press » Le 18e prix européen du cuivre dans l’architecture est décerné à la Maersk Tower de Copenhague et sa façade intelligente
Communiqués de presse

Le 18e prix européen du cuivre dans l’architecture est décerné à la Maersk Tower de Copenhague et sa façade intelligente

L’Institut Européen du Cuivre révèle aujourd’hui les résultats de la 18e édition des European Copper in Architecture Awards 2017, concours européen qui couronne des réalisations architecturales remarquables utilisant le cuivre. Pour cette édition, la Maersk Tower de Copenhague a fait l’unanimité et reçoit le premier prix du jury. Réalisée par C.F. Møller Architects, la tour monumentale dispose d’une façade dynamique en cuivre, permettant une gestion optimisée de la consommation d’énergie. Les internautes ont eux été séduits par la réhabilitation d’un ancien réservoir transformé en musée de l’eau : le centre Hydropolis, en Pologne, qui remporte le prix du public. Deux mentions spéciales ont également été attribuées au tunnel de Bosruck, en Autriche, et au Lahti Travel Center, en Finlande. Les architectes récompensés montrent avec brio comment le cuivre peut contribuer à l’architecture de demain et à (ré)inventer les villes : les bâtiments deviennent vivants, parfaitement intégrés dans l’espace urbain, dans un souci affirmé de développement durable. Les lauréats sont à retrouver sur www.copperconcept.org.

Maersk Tower de Copenhague

Le cuivre, matériau de choix pour réinventer la ville

Le palmarès des European Copper in Architecture Awards, prix européen de référence pour l’architecture en cuivre, est dévoilé aujourd’hui. Pour sa 18e édition, 35 projets architecturaux ont été examinés par le jury, constitué notamment de quatre architectes ayant été récompensés lors des précédentes éditions : Ville Hara, Craig Casci, Ebbe Waehrens et Maxime Enrico.

« Être juré était particulièrement difficile cette année, explique Ville Hara. Les projets présentés étaient d’une extrême diversité dans leur approche architecturale, leur finalité et leur contexte. » Pour départager les candidats, le jury a considéré en premier lieu la réflexion des architectes quant à l’utilisation et au traitement du cuivre.

« Les projets lauréats démontrent que les bâtiments en cuivre apportent une valeur ajoutée à la ville, explique Olivier Tissot, directeur France de l’Institut Européen du Cuivre. Le métal rouge et ses alliages transforment des bâtiments ou des équipements purement utilitaires en joyaux architecturaux, beaux mais aussi intelligents. » A l’heure où les villes sont appelées à se réinventer, le cuivre apparait comme une solution d’avenir pour créer ou réhabiliter des bâtiments pleinement intégrés dans leur environnement. Sa malléabilité, son caractère évolutif et sa résistance en font un matériau vivant et durable, source d’inspiration pour les architectes.

Partager: 

En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour plus d’information suivez ce lien.

Accepter