Accueil » Node » Alps Villa, Lumezzane, Italie
Références

Alps Villa, Lumezzane, Italie

arch. Camillo Botticini

Cette maison en cuivre et en bois, en forme de C, mordant le flanc de la montagne verdoyante, est une demeure unique. L’aménagement de l’espace permet de circuler dans le bâtiment entre trois espaces bien définis.

La maison se dresse dans une clairière, à 700 mètres d’altitude, à proximité du « Passo del Cavallo », près d’une route reliant le Val Trompia et la Vallée Sabbia, sur un terrain escarpé. Le paysage se caractérise par une vallée ouverte au sud et un cadre de montagnes verdoyantes avec des pics de calcaire dolomitique au nord.

Nous sommes dans un lieu encore proche des bruits urbains, mais en même temps reculé, où l’arôme des herbes de montagne et les moutons au pâturage semblent avoir arrêté le temps ; et ce contexte détermine le principe fondateur du bâtiment : une relation étroite entre l’intervention humaine et la nature.

Ainsi, les matériaux de construction ont été choisi pour reflèter la relation existant entre la terre et le paysage : la terre fournit au projet « l’enracinement » dans la pente au nord du site, où la maison semble « mordre » dans la montagne ; et le paysage offre « l’émancipation » au sud, avec un surplomb qui projette la maison dans la vallée. 

Au nord, une cour ouverte permet d’admirer le profil des flèches rocheuses qui, à 1 200 m d’altitude, prolongent le plan « végétal » incliné qui vient fermer le quatrième côté de la maison. Au sud, une grande fenêtre ébrasée sert d’intermédiaire entre l’intérieur et le paysage, tandis que la lumière en provenance du sud pénètre dans le patio nord par une baie vitrée. 

Légèreté, intégration au site, ouverture, fermeture, intimité, autant de caractéristiques pour créer un « foyer » contemporain en interaction avec la nature. Dans ce projet on décèle une volonté d’harmonie et de tension, la recherche d’une forme architecturale très expressive mais aussi « équilibrée et enracinée » grâce à l’utilisation de matériaux naturels, tels que le cuivre pré-patiné et le bois.

La maison est construite selon un plan en forme de C irrégulier ; un patio orienté sur le quatrième côté (le plan de la montagne verdoyante) fournit la structure planimétrique qui génère les espaces de la demeure, créant trois corps de bâtiment de hauteur variable. Les différentes parties du bâtiment augmentent en taille à partir du nord-ouest, jusqu’à ce que le volume disparaîssent en s’incorporant dans le sol. Le premier corps de bâtiment comprend trois chambres, dont deux avec des fenêtres donnant sur le patio, tandis que la troisième (la chambre principale et sa salle de bain) s’ouvre sur la clairière à l’ouest. Au sud du deuxième corps de bâtiment, d’une hauteur de 3,50 m à 4,50 m, se trouve le séjour, un espace ouvert suspendu entre le patio et le paysage. Son côté fermé se caractérise par la présence d’une cheminée, dont l’extrémité est de la même taille que la fenêtre sud.

Dans la continuité du séjour se trouve la salle à manger, dotée d’un espace en double hauteur : un espace ininterrompu, qui se distingue par un parement structuré, composé de plans triangulaires qui renferment le système d’éclairage continu. La partie la plus élevée du corps de bâtiment abrite un loft : au-dessous se niche la cuisine, qui ouvre sur le patio, tandis que le dessus offre un espace pour le bureau. Cela permet de créer une zone fluide intégrée qui s’ouvre également sur l’extérieur, tout en étant protégée, presque fermée sur les côtés est et ouest.

Niveaux d’accès : le niveau principal, recouvert par le surplomb de trois mètres, est situé au sud-est. À l’entrée se trouve une rampe, parallèle à la pièce principale qui accueille la cheminée. De là, un escalier conduit à l’étage de la salle à manger, puis à la mezzanine, où une verrière ouvre sur le ciel au nord.

On accède à la maison par la route. Une allée, dotée d’une rampe d’accès couverte, emmène les voitures au sous-sol, un étage en dessous de l’entrée du niveau principal. L’accès piéton se fait au moyen d’une forme linéaire suspendue en acier, qui mène de la route au niveau de l’entrée de la maison via un portique.

Un ascenseur relie le garage à l’espace de vie. Les espaces de rangement et les aires de service sont concentrés au sous-sol. La maison semble faire partie du paysage, elle ne comporte aucun élément « contre nature », autre que l’escalier suspendu qui entaille la pente herbue. Elle est équipée d’un système de pompe à chaleur géothermique et de murs ventilés qui créent une ventilation naturelle, même si les murs épais (65 cm) qui assurent une protection contre le froid et la chaleur (classe énergétique italienne supérieure à « A ») contribuent à garantir des coûts de chauffage extrêmement faibles, une consommation de combustible presque nulle, et une pollution inexistante.

Nous voulions bâtir une maison respectueuse de l’environnement, une maison durable en harmonie avec le paysage. Nous avons choisi les matériaux de construction et l’isolation en conséquence. Les arbres et les prairies verdoyantes encadrent le revêtement extérieur de cuivre oxydé ondulé et de bois Accoya, seuls éléments artificiels, avec le triple vitrage, venant en contrepoint de la nature.

Le cuivre du mur ventilé est modulé d’un léger plissage, permettant de faire vibrer la lumière sur la surface antireflet. Le bois du « grand évasement » réfléchit la lumière réfractée en provenance du sud. Le plancher du patio est en bois d’iroko. Les baies vitrées intégrées dans le revêtement en cuivre définissent un espace, rehaussé par un érable vert qui introduit un élément naturel. Ce ne sont pas des matériaux autour desquels l’on oriente la maison.

À l’intérieur, les sols sont en résine de couleur sable, les murs sont en plaques de plâtre peintes en blanc, et les plafonds supportent un éclairage encastré ; les parapets sont en verre, et les fenêtres en fer peint ont pour objectif de sublimer l’espace et sa continuité, favorisant l’intégration au site.

 

Partager: 

Bâtiment

Propriétaire: 
Privato
Date d'achèvement: 
2014
Pays: 
Italie
Code postal: 
25065
Ville: 
Lumezzane (BS)

Catégories

Applications: 
Façades
Toitures
Type de bâtiment: 
Immeubles résidentiels
Type cuivre: 
Pré-oxydé
Typologie: 
Neuf

Architecte

Nom: 
Camillo Botticini
Adresse et description: 
CBA- Camillo Botticini Architetto via Saleri 18 25135 Brescia

Awards

Saison: 
2015
Catégories: 
Finalistes

En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour plus d’information suivez ce lien.

Accepter