Communiqués de presse

Maersk Tower de Copenhague

Le 18e prix européen du cuivre dans l’architecture est décerné à la Maersk Tower de Copenhague et sa façade intelligente

L’Institut Européen du Cuivre révèle aujourd’hui les résultats de la 18e édition des European Copper in Architecture Awards 2017, concours européen qui couronne des réalisations architecturales remarquables utilisant le cuivre. Pour cette édition, la Maersk Tower de Copenhague a fait l’unanimité et reçoit le premier prix du jury. Réalisée par C.F. Møller Architects, la tour monumentale dispose d’une façade dynamique en cuivre, permettant une gestion optimisée de la consommation d’énergie. Les internautes ont eux été séduits par la réhabilitation d’un ancien réservoir transformé en musée de l’eau : le centre Hydropolis, en Pologne, qui remporte le prix du public. Deux mentions spéciales ont également été attribuées au tunnel de Bosruck, en Autriche, et au Lahti Travel Center, en Finlande. Les architectes récompensés montrent avec brio comment le cuivre peut contribuer à l’architecture de demain et à (ré)inventer les villes : les bâtiments deviennent vivants, parfaitement intégrés dans l’espace urbain, dans un souci affirmé de développement durable. Les lauréats sont à retrouver sur www.copperconcept.org.

Le conservatoire Debussy à Paris

Tendance bâtiment : le futur de la façade intelligente s’écrit avec le cuivre

La façade dynamique serait-elle en passe de devenir la grande tendance architecturale de la fin de la décennie ? Dans cette petite révolution, le cuivre se distingue. Durable, malléable, évolutif, il est un matériau de choix pour les architectes qui innovent pour concevoir des bardages fonctionnels. Les jurés des European Copper in Architecture Awards 2017 peuvent témoigner de cette tendance de fond : quatre des huit bâtiments finalistes de ce prix architectural européen dédié au cuivre ont des façades dynamiques. Celles-ci ne se contentent plus de jouer le rôle d’enveloppe. Sous forme de voiles ou de lames de cuivre, elles sont capables de mieux gérer l’apport de lumière ou de chaleur et d’améliorer la performance énergétique des bâtiments. Sous forme de surface brute qui se patine au gré du temps, la façade donne vie au bâtiment et devient la clé de son intégration environnementale.

La joaillerie danoise Trollbeads

l’Institut Européen du Cuivre révèle les lauréats du concours international 2015

L’Institut Européen du Cuivre dévoile aujourd’hui les gagnants des European Copper in Architecture Awards 2015. Pour la 17e édition de ce concours mettant le cuivre en architecture à l’honneur, ce sont les bureaux du joaillier Trollbeads à Copenhague au Danemark, réalisés par BBP Arkitekter qui remportent le 1e prix. Leur bardage de cuivre doré, perforé et articulé rythmant la façade du bâtiment a particulièrement séduit le jury. Prix coup de cœur du public, la maison « unifamiliale » (Belgique), réalisée par les architectes Graux & Baeyens, dépoussière le pavillon classique de banlieue grâce au cuivre brut. Enfin, trois mentions spéciales récompensent cette année des typologies de bâtiments peu fréquentes dans les palmarès internationaux : un gymnase (Autriche) par Dietger Wissouning Architekten, une gare maritime par Marge Arkitekter (Suède) et une tour d’immeuble (France) de Benoît Jallon et Umberto Napolitano de l’agence LAN. En apportant esthétisme et durabilité aux bâtiments les plus insoupçonnés, le concours démontre, une fois de plus, l’influence du cuivre dans l’architecture contemporaine. Les lauréats sont à retrouver sur www.copperconcept.org.

En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour plus d’information suivez ce lien.

Accepter