Concours et lauréats

Le concours européen du cuivre en architecture est un évènement biennal qui récompense des réalisations architecturales incorporant le cuivre et ses alliages sous forme de couverture, bardage ou d’autres types d’enveloppes. L’expansion et le développement de cette compétition au cours des vingt dernières années a introduit de profondes mutations dans l’utilisation du matériau cuivre, passant de la toiture traditionnelle à la réalisation architecturale de haute qualité, notamment pour les façades, ouvrant des voies inédites et colorées pour le design extérieur.

See winning entries in videos, Social Media, Awards Winner's brochure and Copper in Architecture Forum 2015/39 magazine.

Monolithique, le Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion est installé dans le village de Gravelotte en Lorraine (Moselle) . Bien intégré dans le paysage, le bâtiment se distingue toutefois par son choix de matériaux, qui affirme son identité et le démarque de son environnement.

>

Ce bâtiment municipal remarquablement exécuté situé dans la ville française de Lyon et destiné à la conservation de l'histoire du département du Rhône, garantit la conciliation entre les exigences techniques de la conservation des documents et une politique culturelle d'accessibilité au public, décrite par ses designers gautier+conquêt.

>

Le 32-33 Great James Street se compose de deux maisons mitoyennes de cinq étages construites entre 1720 et 1724 dans le centre de Londres et classées monuments historiques. Les bureaux situés tant dans les bâtiments principaux que dans les extensions étaient désuets et de qualité médiocre. Certains ne pouvaient servir qu’au stockage. 

>

Dans ce nouveau musée, le cabinet Staab Architekten introduit modulation et complexité grâce à un habillage en laiton profilé (version moderne des toits de chaume en roseaux) rappelant les bâtiments ruraux de la région.

>

Cette maison en cuivre et en bois, en forme de C, mordant le flanc de la montagne verdoyante, est une demeure unique. L’aménagement de l’espace permet de circuler dans le bâtiment entre trois espaces bien définis.

>

La villa Saapaskallio est une imposante maison moderne construite au-dessus de la mer, dans le sud de la Finlande, sur un affleurement rocheux abrité. Les espaces de vie principaux s'étendent sur deux niveaux et offrent des vues spectaculaires sur les eaux de la ville de Turku. La façade de la villa est entièrement vitrée, et encadrée d'un revêtement de cuivre qui abrite de larges balcons vitrés. 

>

Le laiton est un élément structurant, à l'intérieur comme à l'extérieur, de ce nouveau complexe culturel et communautaire londonien, décrit ici par les architectes Lifschutz Davidson Sandilands.

>

La conception du bâtiment est basée sur un modèle carré, avec une arcade au rez-de-chaussée donnant sur le sud-est. Il dispose d'un toit à deux versants avec une lucarne donnant sur le jardin et une autre en saillie vers la rue. Le faîte de la structure est orienté parallèlement à la voie adjacente.

L'entrée principale est située sur la façade nord-ouest. Deux entrées ont été conçues à l’arrière dans  le pan sud-est.

>

Le nouveau magasin Bang & Olufsen basé sur le dernier concept de vente de la société incarne cette marque emblématique par la simplicité de son allure mêlant alliage de cuivre doré et verre.

 

>

La crèche « Arcadia » est le premier des deux projets conçus par Malcolm Frase Architects sur les campus historiques de l'Université d'Édimbourg. Il se caractérise par un alliage de cuivre et un rigoureux programme en matière de développement durable, comme l'expliquent ses designers.

>

Foyer de jeunes travailleurs et migrants, 240 studios et une crèche de 66 berceaux et équipements communs

>

Conçu comme une villa moderne, cet immeuble d'appartements de Lübeck, dans le nord de l'Allemagne, est un exemple de design adapté aux contraintes urbanistiques locales en matière d'emplacement, de proportions et même d'inclinaison du toit. La superstructure de cuivre prépatiné sur un solide soubassement de brique et l'usage créatif du fenêtrage démentent la linéarité du plan des trois appartements qui composent le bâtiment. Le cabinet KBNK Architekten décrit sa conception.

 

>

En tant qu'établissement d'enseignement et de recherche interdisciplinaire de premier rang axé sur les principaux défis sociétaux liés au climat, il était important que le Centre pour l'innovation en matière de carbone d'Édimbourg (ECCI) fasse état des meilleures pratiques liées au développement durable. 

>

La Villa Marie-Thérèse à Strasbourg est un immeuble d’habitations privé composé de 12 logements de grand standing avec des prestations et des équipements haut de gamme (traitement d'air, climatisation par pompe à chaleur individuelle, domotique, façade en pierre de taille, etc.). Les plans de chaque appartement sont entièrement personnalisables. Il n'y a pas de mur porteur dans les lots ni de descente de chute verticale. Le chantier a démarré au cours de l’été 2013 pour une livraison en août 2014.

>

La nouvelle école d’Art de Calais, située au cœur de la ville, s’inscrit pleinement dans le projet de renouvellement urbain initié par la municipalité. La façade en cuivre doré donne sur un grand boulevard. Elle attire l’œil tout en respectant l’équilibre architectural de la ville.

>

Un autre centre d'information des visiteurs, cette fois en Islande, décrit ici par ARKÍS ARCHITECTS, est également très sculptural mais tire directement son inspiration d'un paysage naturel spectaculaire.

>

De par son insertion dans un tissu urbain complexe, avec des immeubles résidentiels d’un côté et la présence forte du lycée Hector Berlioz de l’autre, le nouveau complexe sportif risque de perdre de visibilité. Il s’agit donc de trouver un moyen afin d’« annoncer »l’équipement depuis l’extrémité du passage où se trouve l’entrée principale, tout en affirmant sa diversité fonctionnelle par rapport aux immeubles voisins.

>

Ce projet à Areosa, au Portugal, propose une approche contemporaine alternative à la transformation des bâtiments rustiques vernaculaires grâce à une robe de cuivre unificatrice, comme l’expliquent ses architectes de Branco Calveiro Arquitectos.

>

En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour plus d’information suivez ce lien.

Accepter